Category

News

Prokofiev

Prokofiev

By | News | No Comments

Prokofiev

OPUS d’OR pour le CD PROKOFIEV

ŒUVRES POUR VIOLON ET PIANO

Kristi Gjezi (violon). Louis Lancien (piano)

Paraty 149182, Pias distribution

Le célèbre compositeur russe, Serge Prokofiev, est ici à l’honneur, avec trois oeuvres de musique de chambre pour violon et piano. Le musicologue Pierre-Emile Barbier, disparu récemment, soulignait avec pertinence que : « A partir de 1933, et jusqu’à son retour définitif en URSS en 1938, Prokofiev devient progressivement un musicien foncièrement classique de forme, profondément imaginatif au plan harmonique, capable d’emportements motoriques les plus implacables comme d’un lyrisme inneffable et « innocent » qui fera la gloire de ses ballets « soviétiques », Roméo et Juliette et Cendrillon. Sa causticité de jeunesse et sa verve iconoclaste ont cédé devant un souffle épique qui fait le prix de ses partitions « de guerre ». En musique de chambre, il n’a recherché que des « challenges » difficiles, des expériences instrumentales, tout en atteignant au chef-d’œuvre avec sa Sonate N°1 pour violon et piano Op.80 ». Et c’est bien ce chef-doeuvre que nous entendons sur cet enregistrement, avec la Sonate N°2 pour violon et piano Op.94a, ainsi que les 5 Mélodies Op.35 bis. Le violoniste Kristi Gjezi et le pianiste Louis Lancien partagent un même sens du discours musical dans lequel l’engagement n’est pas le moindre atout de ce CD remarquable. Coloris, nuances, dynamique, phrasés, sont marqués par une maîtrise du propos enivrante à souhait. Bref, une belle surprise discographique et deux artistes à suivre.

Jean-Jacques Millo

ARTICLE OPUS

disques

Prokofiev, Complete Original Works for Violon & Piano

Prokofiev, Complete Original Works for Violon & Piano

videos

61199166_2264745746881200_8536931517291560960_n

Clairs de Lune | Berlioz & Fauré

By | News | No Comments

61199166_2264745746881200_8536931517291560960_n

Clairs de Lune | Berlioz – Fauré
Jean-Paul Fouchécourt, ténor & Quatuor Manfred

Après plus de 30 ans d’intense activité, le répertoire que notre quatuor a aimé, exploré et défendu, est particulièrement vaste. Plusieurs singularités s’y expriment, et l’une d’entre elles se trouve mise en lumière dans cet enregistrement : notre passion pour le répertoire avec voix. Les très riches histoires du quatuor à cordes, de la mélodie française et du Lied germanique sont souvent parallèles, mais curieusement ne se sont qu’extrêmement peu croisées (Schoeck, Wellesz, Schoenberg, Eisler, Hindemith, Milhaud qui ont écrit pour voix et quatuor ne sont pas les auteurs les plus demandés). Aussi nous abordons certains cycles grâce à des transcriptions que nous commandons ou que nous réalisons nous-même (Haydn, Schumann, Dvořák, Brahms, Mahler).

En réponse aux riches couleurs harmoniques de Berlioz, le quatuor à cordes de Gabriel Fauré, son intimité toute symboliste, son harmonie si finement ciselée, « sa pensée épurée jusqu’au seuil de l’abstraction et de l’évanescence » (Jean Chantavoine, Le Ménestrel, 19 juin 1925), s’est imposé.

En regard des Nuits d’été et afin de poursuivre notre singulier parcours poétique avec Jean-Paul Fouchécourt, notre cher partenaire de quintette nous a proposé la vision fauréenne du Lamento de Gautier (Fauré garde le titre original La chanson du pêcheur alors que Berlioz choisit Sur les lagunes). Pour développer ce dialogue à distance entre les deux compositeurs, nous est venue l’envie de confronter le Clair de lune de Paul Verlaine par Fauré à celui de Gautier par Berlioz (Au cimetière).

Ainsi est né Clairs de lune, album au titre plus poétique, plus onirique que musical, album très personnel de notre quatuor, un programme amoureux de la mélodie pour voix et quatuor à cordes.

Emmanuel Haratyk (altiste du Quatuor Manfred).

disques

Clairs de Lune|Berlioz & Fauré

Clairs de Lune|Berlioz & Fauré

Quatuor Manfred / Schumann & Tchaïkovsky

Quatuor Manfred / Schumann & Tchaïkovsky

videos

Fouchécourt

Jean-Paul Fouchécourt & Quatuor Manfred | Clairs de Lune

By | News | No Comments

Fouchécourt

Samedi 6 avril, 20h

Eglise Protestante, 14 boulevard de Brosses 21000 Dijon

Jean-Paul Fouchécourt, ténor

& Quatuor Manfred

Quoi de plus onirique pour un quatuor à cordes que de proposer une mise en regard de mélodies de Berlioz et Fauré ?

C’est tout le propos de leur dernier album dont ce programme de concert marque la sortie officielle.

Construire, élaborer et enregistrer ce programme avec leur ami Jean-Paul Fouchécourt a été un bonheur permanent. Ce musicien si fin, si subtil, ce conteur, ce récitant, ce comédien si sensible, si communicatif nous plonge au cœur des mots.

C’est une immersion dans l’art de Théophile Gautier et de Paul Verlaine, ce voyage au travers des incomparables harmonies de Berlioz et Fauré qu’ils proposent.

BERLIOZ, Les Nuits d’été, op.7

Transciption pour voix et quatuor à cordes, Emmanuel Haratyk

FAURÉ, Quatuor en mi mineur, op.121

FAURÉ, Six mélodies pour voix et quatuor

Transciption pour voix et quatuor à cordes, Emmanuel Haratyk

 

disques

Clairs de Lune|Berlioz & Fauré

Clairs de Lune|Berlioz & Fauré

Quatuor Manfred / Schumann & Tchaïkovsky

Quatuor Manfred / Schumann & Tchaïkovsky

videos

Paraty_108175_MozHayIques_DIGIPACK_05_BOLD_ITALICO_ROSA

Ensemble Près de votre oreille | Come Sorrow

By | News | No Comments

Paraty_108175_MozHayIques_DIGIPACK_05_BOLD_ITALICO_ROSA

Concert 1 er avril à 20h

Athénée, Théâtre Louis Jouvet | 7 rue Boudreau 75009 Paris

Come Sorrow

Ensemble Près de votre oreille
avec Anaïs Bertrand – Mezzo soprane, Nicolas Brooymans – Basse, Thibaut Roussel – Luth renaissance, Robin Pharo – Viole de gambe et direction

”Wise griefes have joyfull turnings, Nice pleasures ende in mournings”.

En 1601, Robert Jones (1577-1617), luthiste et compositeur anglais de l’époque élisabéthaine, publie un recueil qui constitue un important témoignage sur l’utilisation de la viole de gambe et du luth dans le répertoire vocal élisabéthain. Celui-ci est composé de Songs pouvant être interprétés par deux voix, un luth et une partie de Lyra-viol. Ces pièces inconnues et d’une richesse inouïe sont fidèles à l’art élisabéthain, son « existentialisme » et sa poésie. À travers l’œuvre de quatre compositeurs anglais majeurs, le projet Come Sorrow souhaite proposer une véritable immersion dans la musique élisabéthaine, capable de susciter la méditation et le recueillement autant que l’humour et la joie, en présentant des pièces que nous n’avons que trop peu l’occasion d’entendre et d’autres, plus célèbres, qui font la gloire du répertoire élisabéthain, comme la chanson Flow my tears, composée par John Dowland, qui clôture notre concert.

Concert organisé dans le cadre de la sortie du disque Come Sorrow chez le label Paraty. Programme créé le 22 janvier 2018 au théâtre du Musée Grévin (Philippe Maillard Production). Disque enregistré au théâtre élisabéthain du Château d’Hardelot, en juin 2018, en partenariat avec le Centre Culturel de l’Entente Cordiale.

disques

Come Sorrow, Songs by Robert Jones, Johan Dowland & Tobias Hume

Come Sorrow, Songs by Robert Jones, Johan Dowland & Tobias Hume

videos