Monthly Archives

January 2019

Veronique Bonnecaze

Véronique Bonnecaze

By | Artistas | No Comments

Veronique Bonnecaze

Pianiste intègre, Véronique Bonnecaze met son jeu au service de la poésie et de la sincérité. Dans son répertoire de prédilection, on retrouve souvent Chopin, Schumann, Liszt, Rachmaninov, Scriabine, Debussy, dont elle sait dégager l’émotion, les couleurs, et les ambiances sonores.

Ses interprétations fortement personnelles, son puissant engagement en concert, et sa totale indépendance au sein du monde musical, font d’elle une musicienne secrète et originale. Des choix artistiques exigeants l’ont conduite, par exemple, à enregistrer les 24 études de Chopin qu’elle a également souvent données en récital.

Véronique Bonnecaze a étudié au Conservatoire de Bordeaux puis elle a été formée à Paris par Nadia Tagrine, avant d’entrer au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris dans la classe de Ventsislav Yankoff, où elle a obtenu un Premier Prix de Piano et de Musique de Chambre.

Elle a été lauréate et finaliste de plusieurs concours internationaux dont Genève, Mavi Marcoz, Chopin Palma de Majorque, Pescara et Jaen.

Elle a joué en récital et avec orchestre en France (Salle Gaveau, Salle CortotThéâtre de lʼAthénée, etc.), en Autriche (Mozarteum de Salzbourg), en Allemagne, en Suisse (Victoria Hall de Genève), aux États-Unis (Carnegie Hall de New York) mais aussi en Belgique, en Espagne, en Italie, en Hongrie, en Suède, en Grèce, au Japon, au Liban etc.

Son enregistrement des vingt-quatre Études de Chopin a été salué par Harold Schonberg, critique musical au New York Times. Elle a aussi enregistré la troisième sonate de Chopin chez Polymnie et son double album Schumann-Liszt, aussi chez Polymnie, a obtenu la récompense “Maestro” du magazine Pianiste.

Elle est professeur titulaire de piano à l’Ecole Normale de Musique où elle est aussi directrice artistique des Concerts de Midi & Demi (2012 – 2015) à la salle Cortot et donne des master-class entre autres au Japon et à l’Académie MUSICALTA, Cagliari, Musique en Graves, PTNA.

Elle a créé notamment le Concours international de Piano d’Arcachon, les soirées musicales « Harmonies du Soir » à lʼhôtel Plaza Athénée à Paris, le cycle de concerts “Emotions musicales” au Cercle France-Amériques à Paris, ainsi qu’un concours annuel à Tokyo permettant l’attribution de bourses d’études à l’École normale Cortot.
En 2014, Véronique Bonnecaze a également créé l’Académie de Musique à Biscarrosse.

Membre de jury de concours internationaux en France, Italie, Japon (Yokohama, Tokyo, PTNA), elle a été vice-présidente du Concours international Francis Poulenc.

​Véronique BONNECAZE est également la fondatrice et présidente du Concours International de Piano France-Amériques à Paris.

website Véronique Bonnecaze

disques

Debussy, Piano C.Bechstein 1900

Debussy, Piano C.Bechstein 1900

videos

EnsLes Meslanges

Ensemble Les Meslanges

By | Artistas | No Comments

EnsLes Meslanges

Ensemble Les Meslanges, Thomas Van Essen & Volny Hostiou

  • François Ménissier, grand orgue
  • Cécile Dalmon, sexta pars
  • Esther Labourdette, cantus
  • Raphael Mas, quinta pars, cantus
  • Damien Rivière, tenor
  • Vincent Lièvre-Picard, tenor, contra
  • Thomas Van Essen, bassus, tenor
  • Florent Baffi, bassus
  • Eva Godard, Sarah Dubus, cornets
  • Claire McIntyre, Abel Rohrbach, Christiane Bopp, Arnaud Brétécher, sacqueboutes
  • Volny Hostiou, serpent, bassus, tenor 

 

L’ensemble Les Meslanges créé par Thomas Van Essen réunit des chanteurs solistes et instrumentistes passionnés par la diversité musicale qu’offre la musique ancienne. À la source de la démarche musicale de l’ensemble figure l’envie de placer la musique dans son contexte, d’où une « mise en correspondances » avec les arts et la littérature. Les Meslanges se produisent régulièrement en Normandie : Rouen, Caen , Septembre Musical de l’Orne, L’Eure Poétique et Musicale… Ils ont également été invités dans les festivals Sinfonia en Périgord, Festival Baroque de Pontoise, Les Riches Heures de La Réole, au Festival de Musique Ancienne de Ribeauvillé, Valloire Baroque, Musiques à la Chabotterie, et en Ecosse (Edimbourg)…

En 2017 et 2018, l’ensemble est invité par les festivals de St Michel-enThiérache, La Chaise-Dieu, l’Académie Bach et par le festival international de Musique Ancienne d’Utrecht avec le programme Pour les Festes Solemnelles, concocté avec l’organiste Jean-Luc Ho pour le 350 anniversaire de la naissance de François Couperin. L’ensemble a enregistré plusieurs disques, notamment pour le Label PSALMUS “Pour une Cathédrale…” autour de l’oeuvre d’orgue de Jehan Titelouze et de la musique française de la première moitié du XVIIe siècle. A été salué par la presse : France Musique “Coup de codeur”, Diapason “5 Diapasons” : “Réalisation éclairante et splendide….Van Essen et sa troupe font sonner une musique du verbe, magnifiant les mots par la forme comme par le sens”, Classica “4 étoiles”: “une danse de l’esprit et des sens”.

L’ensemble Les Meslanges est soutenu par le Ministère de la Culture -DRAC de Normandie – au titre de l’Aide au Projet, par la Région Normandie et par la Ville de Rouen. Il est membre de la FEVIS – Fédération des Ensembles Vocaux et Instrumentaux Spécialisésdu syndicat PROFEDIM et du Groupement d’Employeurs Solstice.

Thomas VAN ESSEN, baryton & direction musicale.

Chercheur, flûtiste et chanteur, Thomas Van Essen est passionné par la musique ancienne. Il se consacre d’abord à l’Histoire et à la Musicologie à Rouen puis à Paris-IV Sorbonne. Il soutient un D.E.A. à Paris IV Sorbonne, écrit des articles sur la musique instrumentale de M.A. Charpentier, participe à des colloques. De même, il étudie la flûte à bec avec Hugo Reyne et Sébastien Marq. Au Conservatoire de Paris-C.N.R., il obtient le Diplôme Supérieur de Musique Ancienne en 1998. Formé au chant par Jean-Louis Paya, Howard Crook et Margreet Honig, il participe en soliste à de nombreux ensembles: Huelgas, Les Musiciens du Louvre, La Fenice, Akademia… et chante sous la direction de Barthold Kuijken. Avec le Parlement de Musique (dir. Martin GESTER), il chante en soliste le Te Deum de Charpentier et des Grands Motets de Lalande dans plusieurs festivals : Versailles, Saint-Michel en Thiérache, Lessay… (Lalande, en CD chez OPUS 111, et Charpentier, en DVD chez Armide à la Chapelle Royale de Versailles). En récital, ses complices sont au clavecin et à l’orgue Benjamin Alard (enregistrement de motets français pour Hortus en 2009), Jean-Luc Ho, Paul Goussot….Il se produit également avec le pianiste Emmanuel Reibel dans le répertoire des mélodies françaises et des Lieder des XIXe et XXe siècles (Musicales de Normandie, émission Lettres intimes de Stéphane Goldet sur France Musique).

Récemment il a chanté sur scène (Aubervilliers, Tourcoing, Paris) le rôle de Vulcain dans l’opéra d’André Campra, Le destin du Nouveau Siècle, retrouvé par l’orchestre La Tempesta (dir. Patrick Bismuth).

Depuis quelques années, il est invité à diriger diverses des formations : ensemble vocal du Conservatoire de Dieppe, Schola de l’Orne, La Maîtrise de Caen . Il a été chef de choeur assistant de l’ensemble La Simphonie du Marais à la Cité de la Musique pour la tragédie lyrique Ulysses de J-F Rebel.

Directeur musical de l’ensemble Les Meslanges (voix & instruments) il dirige des programmes originaux dans plusieurs festivals : 1515 ? Marignan ! et Pour une Cathédrale (musiques autour des pièces d’orgue de Titelouze jouées par François Ménissier -CD Psalmus- Récompensé par 5 Diapasons). De même, le disque Airs de Differens Autheurs donnés à une Dame…, airs de Le Camus et Charpentier, a été accueilli très favorablement par la critique: « La voix chaude et souple de

Thomas Van Essen nous séduit et laisse respirer les textes…sa quête de l’expressivité baroque donne aux mots cette transparence des larmes et le souffle des soupirs. » (ResMusica.com- Monique Parmentier).

Volny HOSTIOU, serpent & direction musicale.

Titulaire d’un premier prix de saxhorn du CNSM de Paris, il enseigne le tuba, le serpent et dirige les ensembles de cuivres et la classe de musique de chambre du département de musique ancienne au C.R.R. de Rouen. Il a étudié le serpent avec Michel Godard au CNSM de Paris avant de suivre l’enseignement de Jean Tubery au serpent et à la basse de cornet à bouquin. Dans une volonté de développement de l’usage du serpent, il poursuit des recherches organologiques et musicales et obtient une Maîtrise puis un DEA de Musicologie à l’Université de Paris IV-Sorbonne. Il participe à des colloques en Europe et est

l’auteur de publications sur le serpent et l’usage des instruments dans la musique d’église en France. Il se produit régulièrement et enregistre avec divers ensembles de musique ancienne: La Fenice, Sagittarius, Le Centre de musique Baroque de Versailles , Les Passions, Les Meslanges… C’est avec ce dernier ensemble qu’il conçoit avec François Ménissier le disque Le Serpent Imaginaire 1550-1650 pour Hybrid’music.

Organisateur du colloque Le serpent sans sornettes aux Invalides, il poursuit de nombreux projets en lien avec le Musée de la Musique de Paris.

 

François Ménissier, orgue

François Ménissier a reçu l’enseignement de Françoise Billiot, Norbert Pétry, André Stricker, Bernard Lagacé et Louis Thiry. Lauréat du Concours International J. S. Bach de Toulouse en 1981 et titulairejusqu’en 2003 de l’orgue Silbermann de l’Eglise Saint-Thomas de Strasbourg, il est actuellement professeur d’orgue au Conservatoire à Rayonnement Régional de Rouen, titulaire du grand orgue Clicquot de l’Église Saint-Nicolas-des-Champs à Paris, et conservateur de l’orgue Renaissance de Mont- Saint-Aignan. Ses concerts l’ont mené dans la plupart des pays d’Europe et au Japon ; il a enregistré pour la radio en France, aux pays-Bas, en Allemagne et en Finlande. Auteur de recherches sur la lignée des facteurs d’orgues Verschneider (18e et 19e siècles) et du l’inventaire des orgues de Moselle (1988-1999), François Ménissier est membre de la Commission nationale des Monuments historiques du Ministère de la Culture. Conseiller pour les orgues auprès de la Ville de Rouen, il achève actuellement un inventaire organologique et historique des orgues de la métropole normande. Discographie : Bach,

Boëly, Brahms (Diapason d’Or en 2004), Mendelssohn, Rheinberger, Boehm, Titelouze, ainsi que « Le serpent imaginaire » (anthologie européenne autour de 1600) avec Volny Hostiou et Les Meslanges.

Depuis plusieurs années, François Ménissier et Les Meslanges cultivent un dialogue musical sur la pratique de l’alternatim de la Renaissance au XIXe siècle.

 

website Ensemble Les Meslanges

disques

Les Messes retrouvées de Jehan Titelouze

Les Messes retrouvées de Jehan Titelouze

videos