All Posts By

Bruno Procopio

artiste Melancholia

Giancarlo Crespeau

By | Artistas | No Comments

artiste Melancholia

Giancarlo Crespeau est un pianiste et compositeur français né en 1985. Enfant prodige, il entre à l’âge de 13 ans, au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris (CNSM) où il étudie dans la classe de Jacques Rouvier. Diplômé du CNSM en 2001, il reçoit le premier Prix de Piano, puis remporte, l’année suivante, le troisième prix au Concours International Franz Liszt d’Utrecht.

Il se produit en Europe, en Russie et en Asie, joue dans des festivals sous la direction de Kun-Woo Paik et de Piotr Paleczny et se produit lors d’événements musicaux organisés par Christoph Eschenbach et par la Fondation Vladimir Ashkenazy. En 2015, il fait son entrée au Mozarteum de Salzburg.
Passionné par la composition, il étudie de 2008 à 2011 auprès du compositeur Stéphane Delplace et crée plusieurs de ses œuvres, dont sa Sonate à la Philharmonie de Paris en 2016 sur le piano révolutionnaire de Stephen Paulello. Il collabore à présent avec le compositeur Kirill Zaborov dont il interprète, dans ce disque, la Sonate Vermeer et les Vienna Variations en première mondiale.

site Giancarlo Crespeau

disques

Béla Bartók Sonatas & Rhapsodies for Violin and Piano

Béla Bartók Sonatas & Rhapsodies for Violin and Piano

melancholai pub

Sortie du CD Melancholia

By | News | No Comments

Melancholia

[💿 NEW ALBUM]
À la différence de la musique d’Europe occidentale qui vécut des ruptures radicales au cours du XXe siècle, la musique russe progressa plus régulièrement. On peut trouver chez de nombreux compositeurs russes un rapport différent au temps et à la beauté, comme si, pour eux, il s’agissait moins de faire du nouveau que d’approfondir le pouvoir expressif de la musique.
Melancholia par le pianiste Giancarlo Crespeau sortira vendredi. En attendant, écoutez le premier extrait maintenant !

disques

Melancholia

Melancholia

France, Paris, 2021-01-14. Portraits of the Jalef Duo with violinist Magdalena Geka and pianist Kishin Nagai. Photography
by Maria Mosconi / Hans Lucas.
France, Paris, 2021-01-14. Portraits du Duo Jalef avec la violoniste Magdalena Geka et le pianiste Kishin Nagai. Photographie
de Maria Mosconi / Hans Lucas.

Magdalēna Geka et Kishin Nagai, Duo Jalef

By | Artistas | No Comments

</p

Magdalēna Geka
Née en 1992, la violoniste lettone Magdalēna Geka se produit dans diverses formations de musique de chambre à travers l’Europe : Wigmore Hall et Southbank Centre à Londres, Auditorium du Louvre à Paris, Festival Verbier en Suisse et Festival de Kuhmo en Finlande. Passionnée par la musique du 20e siècle à nos jours, elle a collaboré avec des compositeurs tels que Peteris Vasks, Eric Tanguy, Camille Pépin ou Gabriel Sivak, et a déjà créé une quarantaine d’œuvres pour violon solo ou ensemble. Membre fondatrice du Trio Sōra de 2015 à 2019, elle est désormais le 1er violon du Quatuor Akilone.
Lauréate des premiers prix du Parkhouse Award à Londres et du Concours Marschner en Allemagne, et, dernièrement, du Prix Pro Musicis 2021 et du Prix de l’Académie des Beaux-Arts au Concours Européen des Musiques d’Ensemble, elle est très demandée aussi bien en tant que soliste que violon solo d’orchestre.
Magdalēna a été nommée au Grand Prix de la musique de Lettonie, la plus haute récompense de son pays, en 2014 en tant que Jeune Artiste de l’année puis en 2020 dans la catégorie Interprétation Exceptionnelle. Récemment elle a été nommée aux prestigieux prix allemand Opus Klassik dans trois catégories dont Jeune Artiste de l’année.
Magdalēna a obtenu un DNSPM et un Master au CNSMD de Paris en double spécialité de violon et musique de chambre, et a également étudié à la Chapelle Musicale Reine Elisabeth en Belgique. De 2019 au 2021 elle suit le cursus prestigieux de Diplôme d’Artiste-Interprète, et est sélectionnée pour se produire en soliste à la Philharmonie de Paris. En septembre 2021 elle intègre le très sélectif cursus «Artist Diploma – Violon Solo», fruit du partenariat entre l’Orchestre national d’Auvergne et le CNSMD de Lyon. Parmi ses professeurs on retrouve les Quatuors Ebène et Artemis, ainsi que Svetlin Roussev, Marc Danel, Wolfgang Marschner, Philippe Graffin et Ayako Tanaka. Elle a été soutenue par de nombreuses fondations et mécènes, comme, entre autres, la Fondation l’Or du Rhin, l’ADAMI, la Fondation Meyer, la Fondation Singer-Polignac, la Fondation Baillet-Latour et la Fondation Boubo-Music.
Magdalēna Geka joue un violon d’Alessandro Gagliano de 1734 gracieusement mis à sa disposition par
l’Anima Music Foundation.

Kishin Nagai
Né à Tokyo au Japon, Kishin a commencé l’étude du piano à l’âge de 4 ans. Après avoir étudié à Tokyo University of the Arts (Tokyo Geidai) avec H. Nagao, il poursuit ses études au CNSMD de Paris où il obtient les diplômes de licence de piano (J. Rouvier, P. Benoit, D. Pascal, L. Cabasso), de musique de chambre (M. Moragues) et d’accompagnement (G. Dutroncy), et de Master de piano (H. Cartier-Bresson, F. Rossano), d’accompagnement vocal (A. Le Bozec, E. Olivier) et d’accompagnement au piano (J. F. Neuburger et Y. Otsu).
Il est actuellement en master de musique de chambre (C. Désert).
Passionné de musique de chambre, il travaille aussi bien avec des chanteurs qu’avec des instrumentistes.
Ainsi, il intègre l’Ensemble Rayuela (fr.ensemblerayuela.com) en 2018, et forme un duo avec la violoniste Magdalēna Geka en 2019. Avec cette dernière, il remporte le Prix International Pro Musicis 2021 ainsi que le Prix de l’Académie des Beaux-Arts (le deuxième prix) au 34e Concours Européen Musiques d’Ensemble de la FNAPEC. Le duo Jalef a été finaliste du Parkhouse Award à Londres ainsi que demi-finaliste du 16e Concours International de Musique de Chambre de Lyon.
Il s’est produit dans des salles prestigieuses (la Salle Cortot, la Salle de Concert du Tokyo Metropolitan Theatre, le Wigmore Hall à Londres), dans des festivals (Le Festival International de Piano de La Roque d’Anthéron, Les Nuits d’été de Mâcon, World Saxophone Congress, Pamplona Acción Musical…), dans des émissions (Générations France Musique, « le live » de Radio France) et également avec l’Orchestre du CNSMDP sous la direction de Pierre-André Valade, et le Tokyo New City Orchestra.

disques

Béla Bartók Sonatas & Rhapsodies for Violin and Piano

Béla Bartók Sonatas & Rhapsodies for Violin and Piano

VBO_Gaveau_RS_2022-10-17_02

Récital de piano War & Peace, Véronique Bonnecaze

By | News | No Comments

VBO_Gaveau_RS_2022-10-17_02

[💿 ALBUM]
Quelques mesures suffisent à identifier une œuvre de #Prokofiev. L’écriture nous interpelle, nous attire et contrarie, parfois, notre quête d’équilibre. En ce début du 20e siècle, les nouveaux langages explorent des Terrae incognitae.
Retrouvez vendredi le dernier album de Véronique Bonnecaze Pianist, War & Peace. En attendant, voici le premier extrait 👇
Véronique Bonnecaze Pianist donnera également un concert de lancement le 29 novembre à 20h30 à la Salle Gaveau. Venez nombreux !
Réservez vos places ici 👉 https://bit.ly/3Ue3vm1
Récital de piano de Véronique Bonnecaze
lancement de son album War and Peace
Salle Gaveau
mardi 29 novembre à 20h30

disques

Dernières lueurs du Grand Siècle / œuvre d’André Raison / Jean-Christophe Revel, orgue & invités.

Dernières lueurs du Grand Siècle / œuvre d’André Raison / Jean-Christophe Revel, orgue & invités.

blaise ubaldini

Blaise Ubaldini

By | Artistas | No Comments

blaise ubaldini

Blaise Ubaldini
Personnalité musicale originale, Blaise Ubaldini compte parmi les compositeurs français les plus prometteurs de sa génération. Sa musique expressive et d’inspiration unique évolue entre désir insatiable de vitalité et de couleur, et recherche de profondeur et d’authenticité.
Musicien au parcours éclectique, clarinettiste ayant pratiqué les musiques improvisées et le rock, il côtoie les plus grands solistes de toutes les scènes musicales, classique, contemporaine, jazz, world, et crée autour de ses oeuvres des rencontres inattendues. Dans le monodrame Bérénice, créé à l’Ircam en 2014, il explore avec la comédienne suisse Caroline Imhof et les solistes de l’ensemble Intercontemporain une manière inédite d’osmose entre théâtre et musique. En 2016 il crée Love song for a longterm hatred avec le tromboniste israélien Alon Stoler et le trio Chémirani, prestigieux ensemble de percussions iraniennes.
Il collabore en tant que clarinettiste puis arrangeur avec les frères tunisiens virtuoses du oud et du qanoun Amine & Hamza Mraihi et le violoncelliste Vincent Ségal sur l’album Fertile Paradoxes.
Ses oeuvres intègrent au discours musical des éléments non conventionnels, extra-instrumentaux, textes, chants, onomatopées, comme autant de gestes ou de comportements authentiques, interrogeant sans cesse la nature et la mémoire de l’être, comme de la musique. En témoigne le quintette à vent In the backyard créé en 2018 par les solistes de l’ensemble Intercontemporain au Wigmore Hall de Londres et dédié à deux personnages de Twin Peaks, série phare du réalisateur américain David Lynch.
Initié à la composition par William Blank à Lausanne, il intègre la classe de Michael Jarrell et Luis Naón à Genève puis l’Ircam à Paris pendant deux ans. Durant cette période il rencontre le chef Pierre Bleuse qui dirige son opéra de chambre 4.48, grâce auquel il obtient le Prix Nouveau Talent Musique SACD 2013, ainsi que la soprano Tatiana Probst avec laquelle il crée Sunbathing pour voix et électronique à l’Ircam.
Titulaire d’une licence d’études indiennes de la Faculté des Langues et Civilisations Orientales, il effectue un travail approfondi sur les langues et la voix, et accompagne depuis peu son cheminement musical par l’écriture de textes, sorte de contrepoint littéraire, permettant de révéler ce qui se joue dans l’ombre des oeuvres en lumière.

Il collabore avec l’Ensemble Intercontemporain, le chef Pierre Bleuse, le Collegium Novum Zürich, l’Orchestre de Chambre de Genève, la soprano Lisa Tatin, le Lucerne Festival Alumni Ensemble, la soprano Kornelia Bruggman, l’Indiana University New Music Ensemble, le clarinettiste Jean-Marc Fessard, l’ensemble vocal Exaudi, la compagnie CH.AU, l’ensemble Matka, le duo Interférences.

disques

Sunbathing

Sunbathing

Cover

Camille Seghers & Alexis Thibaut de Maisières

By | Artistas | No Comments

Cover

Camille Seghers est Belgo-française et issue d’une famille de musiciens. Elle se produit en solo et en récital en Europe et en Russie lors de nombreux festivals de musique. Elle enseigne actuellement à l’Imep et en académies. Soliste, elle joue avec le Brussels Philharmonic Orchestra, le Nuove Musiche, l’Ensemble Orchestral de Bruxelles,…
Camille donne des masterclasses internationales dans des Conservatoires supérieurs de musique de Liège ou Moscou.
En musique de chambre, Camille se produit notamment avec les pianistes Alexis Thibaut de Maisières,Philippe Raskin, le Quatuor Alfama, Nicolas Dupont …
Invitée par de nombreux festivals elle se produit dans des hauts lieux culturels.
Elle a co-dirigé l’édition de la sonate d’Henri Duparc en première mondiale chez Delatour, enregistrée dans son 1er cd.
Titulaire d’un Master avec grande distinction du Conservatoire Royal de Bruxelles, (avec Didier Poskin et Edmond Baert ) d’un Master solo et de musique de chambre de la Musikhochschule de Cologne obtenu avec la plus grande distinction (avec Claus Kanngiesser) ainsi que d’un Master didactique obtenu à Arts2.
Elle a reçu le Prix du patrimoine de la ville de Bruxelles et s’est perfectionnée ensuite à Paris et Freiburg. (Eric Le Sage et Francois Salque).
Camille fut invitée à participer à de nombreuses masterclasses internationales.

Alexis Thibaut de Maisières se produit en tant que soliste, chambriste et accompagnateur. Il s’est produit dans des lieux tels que Flagey, la Philharmonie de Saint-Pétersbourg, la salle Alfred Cortot à Paris et le Conservatoire de Bruxelles. Il a joué avec l’Ensemble Orchestral de Bruxelles, les Young Belgian Strings et l’orchestre du Conservatoire de Togliatti en Russie.
Formé pendant six ans au Conservatoire Rimski-Korsakov de Saint-Pétersbourg avec Leonid Tamoulevitch, il a aussi reçu l’enseignement de Stanislav Soloviev, Anne Queffélec, Eugène Galand, Jean-Marc Vinckenbosch, Jacques Rouvier et Jean-Bernard Pommier.
Il a également obtenu un master didactique et un master d’accompagnement à Arts2.
Passionné de musique de chambre, Alexis joue régulièrement en duo ou dans diverses formations. En 2022 il crée le Festival Archipel dont il assure la direction artistique.
Alexis a participé en tant que membre du jury au Concours International de piano de Togliatti.
Enseignant et accompagnateur dans des académies de musique en Belgique, il a aussi donné des
masterclasses à Moscou et à Polenovo.
Il écrit également de nombreux arrangements (Bach, Wagner, Brel, Dyens, Tchaïkovski, chansons populaires russes, Chopin…), où il aime provoquer la rencontre de plusieurs univers musicaux.

disques

Louis Vierne, Complete Works for Cello & Piano

Louis Vierne, Complete Works for Cello & Piano