Category

Artistas

Capture d’écran 2016-04-21 à 22.16.08

Cindy Castillo & Aurélie Franck

By | Artistas | No Comments

Capture d’écran 2016-04-21 à 22.16.08

Cindy Castillo

Fougueuse et inspirante, Cindy Castillo s’impose sur la scène internationale des jeunes organistes à travers ses concerts et projets. Elle conçoit ses programmes autour de thématiques originales et transporte son public avec ses interprétations engagées. Au-delà de ses concerts dits « classiques », en soliste ou chambriste, Cindy Castillo explore également les dialogues possibles entre l’orgue et d’autres langages artistiques, tels que la danse, le cirque, la vidéo ou la musique électronique. Lauréate des Conservatoires de Bruxelles, Namur, Strasbourg et Paris, lauréate des fondations Rotary, Vocatio, Wernaers et de Lacour, elle a été désignée « artiste en résidence » en 2008-2009 au Sapporo Concert Hall au Japon. Au-delà de son activité de concertiste, Cindy Castillo est programmatrice et présentatrice de Musiq3, la radio classique francophone belge.

website

Aurélie Franck

Diplômée en chant du Conservatoire Royal de Bruxelles et de l’INSAS en mise en scène de théâtre, Aurélie Franck a également obtenu plusieurs prix et récompenses (Viñas, Festival de Rheinsberg, Fondation Yamaha, Fondation belge Vocatio…) et est invitée par des salles de concert prestigieuses comme le Palais des Beaux-Arts de Bruxelles, l’Opéra-Comique et l’Auditorium du Louvre à Paris, l’Opéra Royal de Versailles et des festivals d’exception comme celui de Wallonie, de Chamonix, d’Innsbruck ou encore des Musicales de Normandie. Musicienne contemporaine active, elle a eu entre autres l’opportunité de créer la Passio secundum Lucam de Claude Ledoux à la Cathédrale de Bruxelles et le rôle de mezzo-soprano solo dans l’opéra Paulus de Thomas Jennefelt (coproduction avec le Deutsches Theater de Berlin) Mezzo-soprano solo de Kopernikus (Claude Vivier) dans une coproduction entre De Nederlandse Opera, Enoa & Vocaallab, elle a également chanté avec Asko/Schoenberg Ensemble au Concertgebouw d’Amsterdam.

website

disques

videos

consort

Consort Brouillamini

By | Artistas | No Comments

consort

Le Consort Brouillamini est une formation atypique réunissant cinq flûtistes à bec issus du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon (CNSMD).

Au cours de ses études, l’ensemble a bénéficié de l’enseignement de flûtistes à bec de renommée internationale et a obtenu un Master de musique de chambre en 2010 mention très bien à l’unanimité avec les félicitations du jury.

S’appuyant sur l’étude des traités anciens, le Consort Brouillamini vise à retrouver une pratique musicale vivante des répertoires des XVIe et XVIIe siècles. C’est également en proposant leurs propres transcriptions de chefs-d’œuvre des musiques baroque et classique que le Consort offre des programmes variés et originaux transportant ainsi l’auditeur dans des paysages sonores inattendus. L’ensemble attache aussi une attention toute particulière au répertoire contemporain. Il participera en septembre 2019 à la création du premier opéra de Benjamin Attahir au théâtre de la Monnaie de Bruxelles avec l’orchestre symphonique de la Monnaie.

Le Consort Brouillamini s’est distingué lors de concours internationaux : Ier prix et prix du public du Concours International de Musique Ancienne de Gijón (Espagne) en 2012, Ier prix du Concours International des Journées de Musiques Anciennes de Vanves en 2016. Il a également reçu le prix du public pour la saison musicale 2014/2015 de Musée en musique de Grenoble et a été invité en direct sur France Musique dans l’émission Génération Jeunes Interprètes, présentée par Gaëlle Le Gallic en mars 2015.

Le Consort a donné plusieurs concerts dans la région Rhône-Alpes et se produit régulièrement dans les festivals en France : Jeudis Musicaux de Royan, Festival baroque de Tarentaise, Sinfonia en Périgord, Toulouse les Orgues, Le printemps des orgues, Festival des Festes Baroques ainsi qu’à l’étranger : Gijón (Espagne), au festival Ecchi Lontani de Cagliari (Sardaigne).

website Consort Brouillamini

disques

videos

Cyril Huvé

Cyril Huvé

By | Artistas | No Comments

Cyril Huvé

À l’aube de sa carrière, Cyril Huvé hésite encore : Poursuivra-t-il ses études de philosophie où se consacrera-t-il à la musique ?
L’année où il prépare l’Ecole Normale Supérieure, il est admis au Conservatoire National Supérieur de Musique. Parallèlement aux enseignements qu’il y reçoit, il fréquente assidûment l’université et se forge une personnalité qui s’exprimera dans son approche ultérieure de la musique, qu’il finit par choisir.
C’est alors qu’il travaille avec Claudio Arrau. Au gré de ses séjours en Europe, le pianiste chilien lui transmettra un héritage que peu auront la chance de recevoir et verra en lui «un de ses meilleurs continuateurs».

Puis il forge des projets dont l’utopie n’a d’égal que le succès qu’ils remportent : 
Encore étudiant au Conservatoire, il imagine, à la demande de Louis Dandrel, une émission d’archives sur France-Musique, intitulée Vieilles Cires : il crée ainsi un vocable qui fera fortune, et relance l’intérêt porté aux interprétations historiques. C’est dans cet esprit que, plus tard, il enseigne au Conservatoire National supérieur de Musique de Paris, où, assistant de Gérard Frémy, il transmet aux jeunes générations le legs qu’il a reçu, ces traditions qui s’opposent de toute leur vigueur aux habitudes. Il crée et anime les Rencontres d’Arc-et-Senans, puis les Rencontres de Cluny, manifestations qui associent le travail des professionnels en musique de chambre à une pédagogie ouverte au grand public ; elles attirent alors des interprètes qui se reconnaissent dans cet esprit : Maurice Bourgue, Martha Argerich, Michel Portal, le Quatuor Talich, Irvine Arditti, Jean-Pierre Drouet… 
Aujourd’hui, il poursuit cette tâche dans le Berry avec le projet de musique de chambre Musiciens Ensemble Mi-Temps Classic’ à Châteauroux et à la Grange aux Pianos de Chassignolles pour le festival Pentecôte en Berry.

Ces travaux débouchent naturellement sur un autre dilemme : ne serait-il pas plus juste d’interpréter les œuvres du répertoire sur les instruments pour lesquels elles furent composées ? Il ne tranche pas et choisit une voix médiane : devenu expert du pianoforte, il joue des instruments à cinq octaves de la fin du XVIII° siècle, d’autres à mécanique viennoise du début du XIX° siècle, des pianos Erard, et retrouve sur le Steinway moderne, grâce à eux, la texture originale des œuvres. Il passe d’un instrument à l’autre avec une aisance remarquable, comme l’atteste sa discographie.

En tant que soliste, Cyril Huvé s’est illustré en jouant notamment avec la Staatskapelle de Dresde, l’Orchestre Philharmonique de Liège, The Orchestra of the Age of Enlightement sous la direction de Sir Roger Norrington, et il a souvent été choisi pour interpréter des œuvres rarement jouées, telles que les Djinns de César Franck, la Symphonie cévenole de Vincent d’Indy, Mon lac de Witkowsky…
Il est l’invité de nombreux festivals (La Chaise-Dieu, Festival Berlioz de La Côte-Saint-André, Festival de Radio France et Montpellier, Rencontres internationales Chopin de Nohant, Saint-Lizier, Festival Musica de Strasbourg, Ars Musica de Bruxelles), et joue en Allemagne, en Angleterre et aux États-Unis.
Il apporte sa contribution à quelques textes théoriques, traduit et préface les Chemins vers la nouvelle musique d’Anton Webern (J.-C. Lattès, avec Didier Alluard) ou dialogue avec Pierre Bourdieu (Questions de sociologie, éditions de Minuit).

Discrètement, avec opiniâtreté et rigueur, il poursuit son travail, et vient d’enregistrer les Mélodrames romantiques avec le comédien Daniel Mesguich, son partenaire depuis de nombreuses années.

website

disques

videos

DSCH - Shostakovich Ensemble

DSCH – Schostakovich Ensemble

By | Artistas | No Comments

DSCH - Shostakovich Ensemble

Le DSCH – Ensemble Chostakovitch est un projet de musique de chambre basé à Lisbonne depuis sa fondation par le pianiste Filipe Pinto-Ribeiro en 2006, l’année du centenaire de naissance du compositeur Dmitri Chostakovitch. L’ensemble rend hommage au compositeur en utilisant son nom et sa fameuse signature DSCH. Sa formation est à géométrie variable constituant ainsi une plate-forme de rencontre et d’interaction de musiciens d’excellence. L’Ensemble Chostakovitch aborde un vaste répertoire allant de Bach à Schumann, de Mozart à Messiaen, de Brahms à Ravel, de Beethoven à Dvořák. L’ensemble défend également les compositeurs portugais, et contemporains telle la compositrice Sofia Gubaidulina avec qui ils ont établi une étroite collaboration. Depuis sa création en 2006, l’Ensemble Chostakovitch présente une programmation annuelle au Portugal et depuis 2008, ils sont en résidence au sein du Centro Cultural de Belém. Ils se sont produits dans de nombreux pays tels l’Espagne, la France, la Belgique, l’Allemagne, l’Estonie, la Suède et la Russie, en obtenant des critiques élogieuses. L’ensemble a collaboré avec des musiciens tels Corey Cerovsek, Adrian Brendel, Renaud Capuçon, Pascal Moraguès, Jack Liebeck, José van Dam, Benjamin Schmid, Isabel Charisius, Michel Portal, Gary Hoffman, Eldar Nebolsin, Tatiana Samouil, Adriana Ferreira, Gérard Caussé, Cerys Jones, Christian Poltéra, Rosa Maria Barrantes, Lars Anders Tomter, Nicolas Altstaedt, Kyril Zlotnikov, Edgar Moreau, Tiago Pinto- Ribeiro, Pedro Carneiro, Silvia Careddu, Marcelo Nisinman, Anna Samuil, Ramón Ortega Quero et Filipe Pinto-Ribeiro, entre autres. L’ensemble a enregistré des concerts pour la Radio Antena 2 et pour la chaine Mezzo. Le DSCH – Ensemble Chostakovitch a la direction artistique de Filipe Pinto-Ribeiro

website DSCH

 

disques

videos

duo_aurore

Duo Aurore

By | Artistas | No Comments

duo_aurore

Formé en 2010 par les pianistes brésiliens Renata Bittencourt et Diego Munhoz, le Duo Aurore se produit régulièrement en concert en France et en Suisse. En 2016, le Duo a effectué une tournée en Espagne et une autre au Brésil, qui lui ont valu beaucoup d’éloges de la critique musicale.

Le Duo s’est perfectionné auprès de Chantal de Buchy à l’École normale de musique de Paris et prépare actuellement le diplôme de concertiste au Conservatoire à rayonnement régional de Paris dans la classe d’Emmanuel Strosser. La richesse de son répertoire à quatre mains et deux pianos va de Bach et Mozart aux compositeurs contemporains. Leur répertoire inclut également diverses transcriptions originales de musique brésilienne (Tom Jobim, Chico Buarque, Dorival Caymmi).

1er Prix du Concours latino-américain Rosa Mística et 1er Prix du Concours de piano Edna Habith en 2009, Renata Bittencourt parfait ses études auprès de Ricardo Castro à la Haute école de musique de Lausanne, tout en recevant les conseils de maîtres tels que John O’Connor et Frank Braley. En France et à l’étranger, elle se produit notamment à la Salle Cortot (Paris), au Festival Piano Classique (Biarritz), au Klavier Abend à Zurich ou au LAC (local d’art contemporain à Vevey). Outre ses récitals, Renata Bittencourt est aussi soliste invitée des orchestres brésiliens et a collaboré avec les chefs d’orchestre Osvaldo Ferreira, Alex Klein et Julio Medaglia.

Le pianiste Diego Munhoz a fait ses études au Brésil et s’est perfectionné à l’École normale de musique de Paris avec Helena Elias et Chantal de Buchy et au Conservatoire à rayonnement régional de Paris dans la classe d’Emmanuel Strosser. Comme soliste invité, il s’est produit avec l’Orchestre symphonique de l’UNICAMP et l’Orchestre de chambre METROCAMP au Brésil. Prix du Meilleur pianiste accompagnateur au concours international de chant “Bauru-Atlanta Competition”, Diego Munhoz, parisien d’adoption, est un partenaire recherché par les instrumentistes et les chanteurs : il a ainsi eu l’occasion de participer au Festival de Verbier (Suisse) et de se produire en récital et en musique de chambre en France, Suisse, Allemagne, Espagne, Belgique et au Brésil.

Le Duo Aurore développe également des projets de concert orientés vers des répertoires plus spécifiques. C’est le cas des concerts “Masques et Bergamasques” et “Brasiliana”. Le premier, relie des textes poétiques à des œuvres musicales, plus précisément celle écrite pour deux pianos et piano à quatre mains, dont les compositeurs (français et étrangers) ont trouvé leur inspiration dans la littérature française. “Brasiliana” à son tour, explore le dialogue entre la musique classique brésilienne et la musique traditionnelle ou la musique populaire du pays. Le programme ausculte quelques-unes de ces interférences, chez Heitor Villa-Lobos, Waldemar Henrique, Almeida Prado, Francisco Mignone parmi d’autres.

En 2016, le Duo Aurore a remporté le deuxième prix au Concours international de piano à quatre mains de Monaco. Lors de la finale du concours, les deux pianistes ont interprété le Concerto pour piano à quatre mains de Leopold Kozeluh avec l’Orchestre philharmonique de Monte-Carlo sous la direction de Philippe Bender.

website DUO AURORE

disques

duo azar bis

Duo Azar

By | Artistas | No Comments

duo azar bis

C’est une véritable frénésie artistique qui pousse Carl-Emmanuel Fisbach [saxophone] et Wenjiao Wang [piano] à se réapproprier tous les répertoires, avec des transcriptions allant de Jean-Sébastien Bach à Francis Poulenc, tout en restant à la pointe dans l’ère de la création contemporaine. Dédicataires de plusieurs partitions, les deux musiciens collaborent régulièrement avec des compositeurs tels que Marco Stroppa, Frédéric Durieux, Bruno Mantovani… Le champ culturel de ces interprètes à l’énergie intarissable les a ainsi conduits à se produire dans des lieux tels que le Musée d’Orsay, le Musée de l’Orangerie, le Musée de la Marine, le Grand Salon des Invalides, la Cité de la Musique ou encore le Château de Nantes. Le Duo Azar est régulièrement invité à se produire en France comme à l’étranger. L’été 2011 le conduit notamment à Pékin et à Buenos Aires pour des concerts et des cours publics. À Lima en février 2013, il interprète ActV de Yumiko Yokoi en création mondiale.

Formé en 2008, le Duo Azar obtient en 2012 un Master de musique de chambre mention très bien à l’unanimité avec les félicitations du jury au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris dans les classes de Pierre-Laurent Aimard et Claire Désert. Le Duo Azar s’est distingué récemment en obtenant des prix au concours international de musique de chambre avec saxophone Saxiana, au concours international Adolphe Sax / Paris, au concours international de Dreux. Carl-Emmanuel Fisbach et Wenjiao Wang sont également tous deux lauréats de nombreux concours nationaux et internationaux — Yamaha Music Foundation of Europe, Fondation Safran, Fondation Alfred Reinhold, Concours National de Chine… Un premier album autour des musiques espagnoles et du tango (Duo Azar plays Albéniz, Ravel, Villa-Lobos, Piazzolla) a paru en mars 2011 chez P.A.I. Records. Un deuxième album autour de Bach et Hindemith, avec pour invité spécial Pierre Lenert, premier alto solo de l’Orchestre de l’Opéra National de Paris, a paru en septembre 2019 chez Paraty – PIAS Harmonia Mundi.

web site Duo Azar

disques

duo_palissandre_c_richard_nourry_5-600x600

Duo Palissandre

By | Artistas | No Comments

duo_palissandre_c_richard_nourry_5-600x600

Formé depuis 1998 par deux guitaristes bordelais, Vanessa Dartier et Yann Dufresne, le Duo Palissandre est l’un des plus fervents ambassadeurs français du répertoire pour deux guitares.

Finaliste des concours internationaux de la FNAPEC, de l’Île de Ré et de Montélimar, il remporte le concours international de guitare « José de Azpiazu » en 2002 à San Sebastian puis celui de l’UFAM en 2004 à Paris.

C’est avec une volonté d’ouverture et de recherche musicale que le Duo Palissandre affine son jeu auprès de musiciens de renom tels que les guitaristes Sérgio Assad et Pablo Márquez, le chef d’orchestre Eric Sobczyk, la pianiste France Desneulin et le guitariste baroque Marco Meloni.

Reconnu et apprécié pour son jeu brillant et sa sensibilité musicale, le Duo Palissandre est invité à se produire en récital dans de nombreuses programmations culturelles et festivals internationaux en France et en Europe : Festival « Eastend Guitar Festival » de Tokyo-Japon, Festival International de Guitare de Paris, Festival International de Guitare de Mérignac, Semaine des cordes pincées de Caen, Festival Musiques au Cœur du Médoc, Festival Guitare en Picardie, Festival Musique en Périgord Vert, Festival des Concerts du Cloître, Festival Musique en Héricourt, Musikhochschule de Mondsee-Autriche, Festival de Walkenried-Allemagne, musique en côte de Nacre.
Ses choix artistiques l’orientent tant vers le répertoire initialement écrit pour l’instrument avec des œuvres de Sor, Giuliani, De Lhoyer, Brouwer, Gnatalli, Piazzolla, Bellinatti, Petit, Ohana, Rodrigo, que vers des transcriptions de Scarlatti, Telemann, Bach, Haydn, Brahms, Albéniz, De Falla, Debussy, Poulenc, ou des créations d’œuvres contemporaines dont celles d’Atanas Ourkouzounov, Thierry Rougier, Fernando Millet,  et Jean-Marie Lemarchand qui lui sont dédiées.

Le Duo Palissandre participe à de nombreux projets en collaboration avec d’autres formations, dans les concertos de Vivaldi et Corigniani avec l’ensemble à cordes Villa Bohème, dans un programme XIXème siècle avec le piano-fortiste Pierre Millot, en octuor de guitare dans la création « Les temps modernes » de Philippe Laval, pour le projet « In C » de Terry Riley avec Erik Baron et l’ensemble désaccordes, en trio avec le hautboïste Jean-Yves Gicquel ou encore au sein du quatuor « Ivoire & Palissandre » en compagnie des pianistes France Desneulin et Guillaume Coppola. Il créé en 2017 un spectacle avec France Desneulin sur la musique de De Falla intitulé « 1 heure avec De Falla » créé au théâtre de l’inox à Bordeaux.

Il réalise en 2006 son premier enregistrement « Reflets », musiques d’inspiration populaire pour deux guitares pour le label Long Distance distribué par Harmonia Mundi.

Dans leur deuxième opus “Dialogando”, sorti fin 2010, Vanessa Dartier et Yann Dufresne interprètent une série de compositions, œuvres originales ou transcriptions, qui témoignent autant de la richesse des traditions musicales du passé et du présent que de l’échange idéal entre les langages savants et populaires.

Le duo Palissandre joue sur des guitares du luthier allemand Andreas Kirschner et est soutenu par la marque de cordes Savarez depuis 2006.

disques

Emmanuelle Guigues

Emmanuelle Guigues

By | Artistas | No Comments

Emmanuelle Guigues

Emmanuelle Guigues a étudié la Viole de Gambe auprès de Jordi Savall, Paolo Pandolfo et Christophe Coin. Elle se produit et enregistre au sein de nombreuses et diverses formations. Soucieuse de garder une relation vivante avec son art et son instrument, elle s’implique dans la création contemporaine pour viole de gambe. Sa recherche l’entraîne également du côté de la musique traditionnelle, dans le registre particulier du Kamansheh caucasien auquel l’a initiée Gaguik Mouradian. C’est avant tout un timbre, mais aussi l’immédiateté de la prise de parole qui l’interpellent précisément dans ce répertoire.

Elle voyage avec bonheur partout où ses instruments l’emmènent (Ethiopie, Syrie, Iran, Inde, Roumanie, Brésil…) et elle cultive volontiers les rencontres avec d’autres formes d’expression comme le théâtre ou encore la danse. Elle a enregistré en soliste trois disques : les Sonates de Bach pour viole et clavecin (Choc du Monde de la musique), les Pièces de viole de François Couperin, ainsi qu’un opus consacré à Carl Philipp Emanuel Bach, en compagnie du pianofortiste Daniel Isoir. Elle enseigne la Viole de Gambe à l’Ecole Nationale de Musique de Villeurbanne ainsi qu’au CRR de Versailles et continue sans cesse d’apprendre auprès de ses étudiants.

disques

videos

EnsAliaMens

Ensemble Alia Mens

By | Artistas | No Comments

EnsAliaMens

Ensemble Alia Mens, Olivier Spilmont

L’ensemble Alia Mens réunit chanteurs et instrumentistes pratiquant les instruments de l’époque baroque autour d’Olivier Spilmont.  On a pu l’entendre dans plusieurs festivals et scènes nationales,  Opéra de Lille, ”Embaroquement immédiat”, festival de la Chabotterie, festival du Mont-Blanc, Midsummer festival, le Bateau feu-Dunkerque, le Phénix-Valenciennes, Théâtre d’Arras, festival ”Musique et Mémoire”, Teatro de Vicenza, “Bozar” Bruxelles, ”Tage alter Musik” Regensburg…

Depuis 2012, l’ensemble Alia Mens consacre une majeure partie de son travail à l’œuvre de Johann Sebastian Bach et plus particulièrement aux cantates créées à Weimar. On peut aussi régulièrement l’entendre  dans les concerti pour plusieurs clavecins avec Pierre Hantaï, Maude Gratton et Olivier Spilmont.

L’ensemble est en résidence pour 3 ans au festival « Musique et Mémoire » depuis  l’été 2016. Alia Mens est soutenu par le Conseil Régional des Hauts de France.

disques

videos

Ens Antiphona

Ensemble Antiphona

By | Artistas | No Comments

Ens Antiphona

Créé en 1996 par Rolandas MULEIKA, qui en assure la direction artistique, l’ensemble vocal et instrumental ANTIPHONA défend le répertoire baroque dans le respect des œuvres originales tout en les interprétant pour le public d’aujourd’hui. Depuis plusieurs années, ANTIPHONA s’attache à (re)découvrir des œuvres oubliées et pourtant remarquables, écrites par des compositeurs méridionaux.

La programmation est souvent établie en adéquation avec les lieux de concert et s’adapte aux nécessités du répertoire pour restituer l’image sonore et l’esthétique de l’époque.

Très attaché à la protection du patrimoine musical régional, Rolandas MULEIKA aime explorer cette musique des XVIIe et XVIIIe siècles à  la fois populaire et invitée à la cour. Parmi ses derniers coups de cœur se détachent le talentueux Charles LEVENS qui vécut à Toulouse, et le tchèque Jan Dismas ZELENKA dont l’expression émotionnelle se rapproche de celles de BACH et de MOZART. Mais il aborde avec un égal bonheur le grégorien et jusqu’au contemporain.

Basé à  Toulouse, l’Ensemble ANTIPHONA se produit tant sur le territoire de Midi-Pyrénées qu’à l’échelle nationale. Reconnu pour la qualité de ses choix artistiques et de ses créations musicales, ANTIPHONA joue également le rôle de médiateur culturel auprès du public par ses interventions pédagogiques.

L’Ensemble ANTIPHONA est soutenu par le Ministère de la Culture et de la Communication (Direction régionale des affaires culturelles de Midi-Pyrénées ), le Conseil Régional de Midi-Pyrénées, le Conseil Général de la Haute-Garonne et la Mairie de Toulouse.

website

disques

videos