Category

Artistas

en isabella d'este

Ensemble Isabella d’Este

By | Artistas | No Comments

en isabella d'este

L’ensemble Isabella d’Este a été créé en 1985 par Ariane Maurette. Alors basé à Genève, il a très vite exploré de nombreux répertoires Baroque et Renaissance et s’est produit dans plusieurs pays d’Europe.

Le noyau, composé de violistes et flûtistes, s’est enrichi selon les occasions de chanteurs, luthistes, clavecinistes, violonistes, harpistes, cornettistes…

Trois disques sont nés pendant les dix premières années, « Les Délices », musique française (label Nuova Era), « The image of melancholy », musique anglaise (Symphonia) et « Andrea Falconieri, il primo libro di canzone » (Symphonia, réédité chez Pan Classics et disponible sur internet).

Les années qui ont suivi ont permis à l’ensemble de monter des programmes extrêmement variés et de participer à de nombreux projets en France, en Suisse, en Italie et en Belgique. Le duo du même nom (Ariane Maurette et Caroline Howald) s’est également produit un peu partout en Europe.

L’ensemble, dirigé actuellement par Caroline Howald, a enregistré « Ferveur, Louange et Passion », Musique allemande de la fin du 17e siècle, pour le label Paraty en 2015.

Quels que soient la formation ou les programmes, l’ensemble Isabella d’Este a toujours mis la passion au centre de son travail : le goût du détail et de la précision permet une infinie liberté commune ; le désir d’aller servir, au-delà de l’expressivité, la dimension spirituelle des œuvres, pousse chacun à transcender ses limites, créant ainsi une véritable harmonie au sein de l’ensemble mais aussi avec le public.

disques

videos

Ensemble Le Piano Ambulant

Ensemble Le Piano Ambulant

By | Artistas | No Comments

Ensemble Le Piano Ambulant

En 2001, un collectif de musiciens lyonnais à l’esprit aventureux fonde la compagnie Le Piano Ambulant pour jouer la musique classique « ailleurs et autrement ».

Ces musiciens cherchent à donner un nouvel éclairage à des œuvres du répertoire par le biais d’un travail de transcription et d’écriture scénique et théâtrale. Ce goût du «hors piste» les amène, au gré des œuvres travaillées, à faire appel à diverses expressions artistiques et à explorer des territoires nouveaux.

C’est ainsi que la compagnie mêle cinéma, théâtre, ombres chinoises… Debussy peut alors croiser l’art vidéo, Stravinsky la fête foraine et Wagner les musiques amplifiées.

Le Piano Ambulant est une structure collégiale où chaque musicien intervient sur les adaptations musicales et l’écriture théâtrale et apporte sa sensibilité aux différents projets.

En parallèle à une diffusion dans les réseaux classiques, Le Piano Ambulant s’ingénie par ailleurs depuis ses débuts à aller là où on ne l’attend pas. Grâce à des spectacles autonomes techniquement, la compagnie joue volontiers le jeu des lieux les plus improbables.

 

Créations de la compagnie

2004 : La boîte à joujoux d’après Debussy, pour quatre musiciens et un caméraman.

2006 : Nouvelles de guerre d’après Ullmann et Rilke, mélodrame en images.

2007 : Petrouchka d’après Stravinsky, fantaisie foraine.

2008 : Séance ciné-concert surréaliste.

2009 : Ailleurs théâtre musical sur des poèmes de Michaux.

2010 : Háry János d’après Kodály, opéra de poche à jouer dans les cafés.

2012 : Sur le Ring puis Comment Siegfried tua le dragon etc. d’après Wagner.

2014 : Galimatias ! d’après Chostakovitch, pour cinq musiciens-ouvriers et un contremaître.

 

website

disques

videos

EnsLes Meslanges

Ensemble Les Meslanges

By | Artistas | No Comments

EnsLes Meslanges

Ensemble Les Meslanges, Thomas Van Essen & Volny Hostiou

  • François Ménissier, grand orgue
  • Cécile Dalmon, sexta pars
  • Esther Labourdette, cantus
  • Raphael Mas, quinta pars, cantus
  • Damien Rivière, tenor
  • Vincent Lièvre-Picard, tenor, contra
  • Thomas Van Essen, bassus, tenor
  • Florent Baffi, bassus
  • Eva Godard, Sarah Dubus, cornets
  • Claire McIntyre, Abel Rohrbach, Christiane Bopp, Arnaud Brétécher, sacqueboutes
  • Volny Hostiou, serpent, bassus, tenor 

 

L’ensemble Les Meslanges créé par Thomas Van Essen réunit des chanteurs solistes et instrumentistes passionnés par la diversité musicale qu’offre la musique ancienne. À la source de la démarche musicale de l’ensemble figure l’envie de placer la musique dans son contexte, d’où une « mise en correspondances » avec les arts et la littérature. Les Meslanges se produisent régulièrement en Normandie : Rouen, Caen , Septembre Musical de l’Orne, L’Eure Poétique et Musicale… Ils ont également été invités dans les festivals Sinfonia en Périgord, Festival Baroque de Pontoise, Les Riches Heures de La Réole, au Festival de Musique Ancienne de Ribeauvillé, Valloire Baroque, Musiques à la Chabotterie, et en Ecosse (Edimbourg)…

En 2017 et 2018, l’ensemble est invité par les festivals de St Michel-enThiérache, La Chaise-Dieu, l’Académie Bach et par le festival international de Musique Ancienne d’Utrecht avec le programme Pour les Festes Solemnelles, concocté avec l’organiste Jean-Luc Ho pour le 350 anniversaire de la naissance de François Couperin. L’ensemble a enregistré plusieurs disques, notamment pour le Label PSALMUS “Pour une Cathédrale…” autour de l’oeuvre d’orgue de Jehan Titelouze et de la musique française de la première moitié du XVIIe siècle. A été salué par la presse : France Musique “Coup de codeur”, Diapason “5 Diapasons” : “Réalisation éclairante et splendide….Van Essen et sa troupe font sonner une musique du verbe, magnifiant les mots par la forme comme par le sens”, Classica “4 étoiles”: “une danse de l’esprit et des sens”.

L’ensemble Les Meslanges est soutenu par le Ministère de la Culture -DRAC de Normandie – au titre de l’Aide au Projet, par la Région Normandie et par la Ville de Rouen. Il est membre de la FEVIS – Fédération des Ensembles Vocaux et Instrumentaux Spécialisésdu syndicat PROFEDIM et du Groupement d’Employeurs Solstice.

Thomas VAN ESSEN, baryton & direction musicale.

Chercheur, flûtiste et chanteur, Thomas Van Essen est passionné par la musique ancienne. Il se consacre d’abord à l’Histoire et à la Musicologie à Rouen puis à Paris-IV Sorbonne. Il soutient un D.E.A. à Paris IV Sorbonne, écrit des articles sur la musique instrumentale de M.A. Charpentier, participe à des colloques. De même, il étudie la flûte à bec avec Hugo Reyne et Sébastien Marq. Au Conservatoire de Paris-C.N.R., il obtient le Diplôme Supérieur de Musique Ancienne en 1998. Formé au chant par Jean-Louis Paya, Howard Crook et Margreet Honig, il participe en soliste à de nombreux ensembles: Huelgas, Les Musiciens du Louvre, La Fenice, Akademia… et chante sous la direction de Barthold Kuijken. Avec le Parlement de Musique (dir. Martin GESTER), il chante en soliste le Te Deum de Charpentier et des Grands Motets de Lalande dans plusieurs festivals : Versailles, Saint-Michel en Thiérache, Lessay… (Lalande, en CD chez OPUS 111, et Charpentier, en DVD chez Armide à la Chapelle Royale de Versailles). En récital, ses complices sont au clavecin et à l’orgue Benjamin Alard (enregistrement de motets français pour Hortus en 2009), Jean-Luc Ho, Paul Goussot….Il se produit également avec le pianiste Emmanuel Reibel dans le répertoire des mélodies françaises et des Lieder des XIXe et XXe siècles (Musicales de Normandie, émission Lettres intimes de Stéphane Goldet sur France Musique).

Récemment il a chanté sur scène (Aubervilliers, Tourcoing, Paris) le rôle de Vulcain dans l’opéra d’André Campra, Le destin du Nouveau Siècle, retrouvé par l’orchestre La Tempesta (dir. Patrick Bismuth).

Depuis quelques années, il est invité à diriger diverses des formations : ensemble vocal du Conservatoire de Dieppe, Schola de l’Orne, La Maîtrise de Caen . Il a été chef de choeur assistant de l’ensemble La Simphonie du Marais à la Cité de la Musique pour la tragédie lyrique Ulysses de J-F Rebel.

Directeur musical de l’ensemble Les Meslanges (voix & instruments) il dirige des programmes originaux dans plusieurs festivals : 1515 ? Marignan ! et Pour une Cathédrale (musiques autour des pièces d’orgue de Titelouze jouées par François Ménissier -CD Psalmus- Récompensé par 5 Diapasons). De même, le disque Airs de Differens Autheurs donnés à une Dame…, airs de Le Camus et Charpentier, a été accueilli très favorablement par la critique: « La voix chaude et souple de

Thomas Van Essen nous séduit et laisse respirer les textes…sa quête de l’expressivité baroque donne aux mots cette transparence des larmes et le souffle des soupirs. » (ResMusica.com- Monique Parmentier).

Volny HOSTIOU, serpent & direction musicale.

Titulaire d’un premier prix de saxhorn du CNSM de Paris, il enseigne le tuba, le serpent et dirige les ensembles de cuivres et la classe de musique de chambre du département de musique ancienne au C.R.R. de Rouen. Il a étudié le serpent avec Michel Godard au CNSM de Paris avant de suivre l’enseignement de Jean Tubery au serpent et à la basse de cornet à bouquin. Dans une volonté de développement de l’usage du serpent, il poursuit des recherches organologiques et musicales et obtient une Maîtrise puis un DEA de Musicologie à l’Université de Paris IV-Sorbonne. Il participe à des colloques en Europe et est

l’auteur de publications sur le serpent et l’usage des instruments dans la musique d’église en France. Il se produit régulièrement et enregistre avec divers ensembles de musique ancienne: La Fenice, Sagittarius, Le Centre de musique Baroque de Versailles , Les Passions, Les Meslanges… C’est avec ce dernier ensemble qu’il conçoit avec François Ménissier le disque Le Serpent Imaginaire 1550-1650 pour Hybrid’music.

Organisateur du colloque Le serpent sans sornettes aux Invalides, il poursuit de nombreux projets en lien avec le Musée de la Musique de Paris.

 

François Ménissier, orgue

François Ménissier a reçu l’enseignement de Françoise Billiot, Norbert Pétry, André Stricker, Bernard Lagacé et Louis Thiry. Lauréat du Concours International J. S. Bach de Toulouse en 1981 et titulairejusqu’en 2003 de l’orgue Silbermann de l’Eglise Saint-Thomas de Strasbourg, il est actuellement professeur d’orgue au Conservatoire à Rayonnement Régional de Rouen, titulaire du grand orgue Clicquot de l’Église Saint-Nicolas-des-Champs à Paris, et conservateur de l’orgue Renaissance de Mont- Saint-Aignan. Ses concerts l’ont mené dans la plupart des pays d’Europe et au Japon ; il a enregistré pour la radio en France, aux pays-Bas, en Allemagne et en Finlande. Auteur de recherches sur la lignée des facteurs d’orgues Verschneider (18e et 19e siècles) et du l’inventaire des orgues de Moselle (1988-1999), François Ménissier est membre de la Commission nationale des Monuments historiques du Ministère de la Culture. Conseiller pour les orgues auprès de la Ville de Rouen, il achève actuellement un inventaire organologique et historique des orgues de la métropole normande. Discographie : Bach,

Boëly, Brahms (Diapason d’Or en 2004), Mendelssohn, Rheinberger, Boehm, Titelouze, ainsi que « Le serpent imaginaire » (anthologie européenne autour de 1600) avec Volny Hostiou et Les Meslanges.

Depuis plusieurs années, François Ménissier et Les Meslanges cultivent un dialogue musical sur la pratique de l’alternatim de la Renaissance au XIXe siècle.

 

website Ensemble Les Meslanges

disques

videos

Mater Dolorosa©Jean-François Mariotti

Ensemble Mora Vocis

By | Artistas | No Comments

Mater Dolorosa©Jean-François Mariotti

Inspirées par un souffle médiéval, les voix solistes « au féminin » de Mora Vocis partent sur les traces d’une musique d’antan avec un regard d’aujourd’hui.

Pendant plus de deux décennies, elles incarnent avec saveur et en totale collégialité les répertoires sacrés du Moyen Âge et d’aujourd’hui, en créant un espace poétique très personnel. En 2011, Mora Vocis poursuit son chemin sous la direction artistique de la chanteuse Els Janssens-Vanmunster, avec la complicité de la chanteuse et compositrice Caroline Marçot.

Depuis sa création, l’ensemble propose des spectacles à géométrie variable. En donnant une place centrale au corps, l’instrument de la voix, Mora Vocis invite parfois des artistes de cirque et des danseurs-chorégraphes. Ces dernières années et selon les programmes, l’ensemble enrichit son répertoire avec la musique profane, et des comédiens et des instrumentistes viennent compléter les rangs.

L’interprétation sans partitions et une scénographie ‘sur mesure’ pour chaque lieu de concert sont les différences essentielles et subtiles qui distinguent Mora Vocis dans le monde de la musique ancienne et contemporaine. Chaque spectacle de Mora Vocis dans un lieu ancien, d’aujourd’hui ou ‘juste’ atypique devient alors une invitation au voyage. En provoquant une vraie rencontre entre chaque architecture et son acoustique, les pierres se retrouvent intégrées dans les volutes vocales et acrobatiques des artistes.

Quand Mora Vocis devient « Mora Vocis – voix solistes au féminin », l’ensemble met en lumière l’attention particulière pour la musique écrite par des femmes et pour des femmes, quelles soient du Moyen Âge ou d’aujourd’hui. Par ailleurs, plus d’un compositeur ou compositrice de notre temps s’est fait happer par la pensée médiévale. Alors, quand une poésie de Hildegard von Bingen ou une mélodie grégorienne inspire de belles pages, Mora Vocis se fait toujours un plaisir de les interpréter, avec la même rigueur artistique que pour le répertoire ancien. Parmi ces compositeurs se trouvent Petr Eben (CZ), Ivan Moody (GB) ou encore Klaus Huber (CH). Certains ont aimé écrire spécialement pour les chanteuses de Mora Vocis. Parmi eux se trouvent Anne-Marie Deschamps, Jean-Jacques Di Tucci, Daniel Meier et plus récemment Sophie Lacaze, David Eskenazy et Caroline Marçot.

En 2015, Mora Vocis reçoit le label « La Ffabrique Nomade » par France Festivals pour le spectacle « Mater Dolorosa – Femmes au Tombeau » autour d’une œuvre de Caroline Marçot.

Mora Vocis aime depuis toujours se rapprocher de l’univers de la recherche. En 2009, une première collaboration avec des chercheuses de l’Université Paul Valéry Montpellier a donné vie spectacle « Motet » autour du motet médiéval avec une attention particulière pour le Manuscrit H196 dit ‘de Montpellier’. Mora Vocis et le CEMM (Centre des Études Médiévales de Montpellier) ont poursuivi cette collaboration avec une résidence de Mora Vocis à l’université de 2011 à 2014, autour du Manuscrit Torino J.II.9 dit ‘de Chypre’.

La discographie de Mora Vocis – voix solistes au féminin met à l’honneur la musique vocale médiévale et contemporaine et ce, tout particulièrement dans les CDs « L’Amante » et « Sources ». Un DVD est réalisé en collaboration avec l’Université Paul Valéry – Montpellier du spectacle « Motet » (2011). En 2013, Mora Vocis enregistre une musique de scène pour « Le Grand Voyage » spectacle de théâtre (2013) du tour du Cadran. Le spectacle « Mater Dolorosa – Femmes au Tombeau » fera l’objet d’une production discographique en 2017.

website

disques

videos

Ensemble Près O@Rita Cuggia

Ensemble Près de votre oreille

By | Artistas | No Comments

Ensemble Près O@Rita Cuggia

En 2017, Robin Pharo crée l’ensemble Près de votre oreille, un espace original de création et de réunion entre musiciens et artistes. « Près de votre oreille » est une idée qui lui tient à cœur : impliquer le plus possible auditeurs et spectateurs aux enjeux émotionnels d’une création et porter aux oreilles du public une musique intime et délicate, qui s’épanouit dans un répertoire de petit effectif, de la musique ancienne à la musique contemporaine, tout en explorant des univers comme ceux de la chanson et de la chorégraphie.

Ce projet s’inscrit dans la continuité de différents programmes dont il est à l’initiative depuis 2010. En duo avec le violiste Ronald Martin Alonso, il élabore le spectacle Paroles de violes, au théâtre de l’Epée de Bois, à la Cartoucherie. Il travaille aussi en duo avec Ronan Khalil avec qui il se produit à la Handel House Museum, à Londres, et au festival Jeunes Talents, à Paris. Robin Pharo enregistre pour le label Paraty le disque L’Anonyme Parisien, consacré aux pièces virtuoses composées pour basse de viole de gambe par Charles Dollé. En Pologne, à l’occasion du festival Muzyka W Raju, Robin Pharo crée le programme Orphée aux Enfers qui mêle des pièces composées par Marin Marais et des airs extraits de l’Opéra La Descente d’Orphée aux Enfers, composé par Marc-Antoine Charpentier.

Durant la saison 2017 / 2018, l’ensemble Près de votre oreille se produira au festival baroque de Timisoara, en Roumanie, au théâtre Grévin, à Paris (Philippe Maillard Production), au festival Embaroquement Immédiat, au Midsummer festival à Hardelot ainsi qu’au Nasz Telemann festival en Pologne. En juin 2018, en collaboration avec le Centre Culturel de L’Entente Cordiale, il enregistrera pour le label Paraty le disque Come Sorrow, consacré à la musique anglaise élisabéthaine composée par Robert Jones et John Dowland, au théâtre élisabéthain d’Hardelot. En septembre 2018, Près de votre oreille sera en résidence dans la ville de Longjumeau pour la création de la pièce intitulée Le Manuscrit de Voynich (composée par le compositeur bulgare Yassen Vodenitcharov pour mezzo-soprane et consort de violes de gambe). En octobre 2018, il présentera également au conservatoire de Gennevilliers le spectacle Les Trois Ailes du Papillon (pour deux danseurs et une viole de gambe). En 2019, Près de votre oreille se produira à l’Opéra de Lille, aux Rencontres Internationales de Musique en Trégor, aux Rencontres Musicales de Bel-Air et au festival baroque de Tarentaise.

disques

videos

Psallentes010708_0673

Ensemble Psallentes

By | Artistas | No Comments

Psallentes010708_0673

L’ensemble Psallentes a été fondé par Hendrik Vanden Abeele, en l’an 2000, afin de mener, avec des chanteurs professionnels, des recherches sur le chant grégorien dans ses différents stades d’évolution historique. Les répertoires de la fin du Moyen Âge et de la Renaissance font l’objet d’une attention toute particulière.

Des CD ont été enregistrés autour de la musique de Johannes Brassart (2000), Arnold de Lantins (2001) et Pierre de la Rue (2002 et 2006, Diapason d’Or). En 2006, trois nouveaux CD de l’ensemble sont parus : un CD en collaboration avec la Capilla Flamenca (autour de la musique mariale de Obrecht – Musique en Wallonie), un projet avec l’ensemble français Millenarium (Messe des Fous – Ricercar) et, enfin, une version gantoise du XVe siècle d’un office de la Sainte Trinité dans une version liégeoise du Xe siècle (Ricercar). En 2007, un nouveau CD en collaboration avec Millenarium est paru, autour du Llibre Vermell de Montserrat (Espagne). En 2008, un nouveau CD est paru en collaboration avec Capilla Flamenca, autour du thème de Bellum et Pax.

Psallentes a été invité de nombreuses fois par de grands et de petits festivals en Flandre et en Europe.

Hendrik Vanden Abeele travaille depuis 2004 à un doctorat (section Arts) à l’Université de Leiden (en collaboration avec docARTES, à l’Institut Orpheus de Gand). Il travaille d’autre part à un projet de recherche autour de l’interprétation du grégorien dans les Pays-Bas du Sud entre 1250 et 1550.

website

disques

videos

sebastien de brossard

Ensemble Sébastien de Brossard

By | Artistas | No Comments

sebastien de brossard

C’est en 2000 que Fabien Armengaud intègre la Maîtrise du Centre de Musique Baroque de Versailles, grâce à la confiance d’Olivier Schneebeli. Il est d’abord continuiste au sein de cette formation, puis en 2013, il est nommé chef-assistant de la Maîtrise du Centre de musique baroque.

Mais parallèlement à cette carrière, Fabien Armengaud souhaitait poursuivre le travail de redécouverte de compositeurs baroques injustement oubliés, qu’il avait commencé en 1999, avec la complicité de la flûtiste Maud Caille. Ils avaient d’ailleurs enregistré, en 2001 et 2003, deux disques pour le label Arion :

Le premier consacré à Louis-Antoine Dornel, Airs, pièces de clavecins et trios, avec la soprano Marie-Louise Duthoit ; le second dédié à Sébastien de Brossard, Cantates spirituelles et trios, avec la soprano Béatrice Mayo-Félip.

Pour concrétiser ses recherches et donner une nouvelle impulsion à son travail, il créé, en 2015, l’Ensemble Sébastien de Brossard.

Le choix de ce compositeur comme figure tutélaire de son ensemble n’est pas anodin.
Brossard fut, pour citer Titon du Tillet, « l’un des plus savants musiciens que nous ayons eus ». Théoricien, collectionneur infatigable de musique française, italienne et allemande dont on disait : « Quand Brossard de son grand nez/Les boutiques a fouillez/Il ne reste rien de Sensez/ Que d’autres voudroient acheter », il fut également humble compositeur.

Outre la musique de Brossard, c’est l’homme qui a tout autant intéressé Fabien Armengaud, ses talents de pédagogue, son travail acharné, sa modestie, et surtout sa curiosité. Car si Brossard a recopié bon nombre de musiques françaises, les musiques allemandes et surtout italiennes tiennent une grande part dans sa collection. Brossard était un passeur. Fabien Armengaud a souhaité que l’esprit et la curiosité infatigable de ce compositeur puissent animer l’Ensemble Sébastien de Brossard et lui permettent de transmettre l’amour de ce répertoire.

Tout en gardant une prédilection pour la musique baroque française, l’Ensemble Sébastien de Brossard souhaite élargir son répertoire à toute l’Europe baroque. Réunissant autour de lui des chanteurs de premier plan, ainsi que des instrumentistes reconnus et renommés, à l’instar du célèbre compositeur et collectionneur, il réalise un travail approfondi de recherche et d’interprétation.

Il aborde ainsi le répertoire baroque pour trois voix d’hommes avec la complicité de grands solistes tels que Jean-François Novelli, Alain Buet et Cyril Auvity, avec lesquels L’Ensemble Sébastien de Brossard vient d’enregistrer un programme de Motets à trois voix d’hommes de Louis-Nicolas Clérambault, pour le label Paraty (sortie à l’automne 2016).

Il s’est produit dans le cadre de la saison de concert de l’Aura des Arts à Aubazine (Corrèze) avec les Leçons de Ténèbres de Couperin, en mars 2016.

Il aborde également la musique italienne avec un très beau programme consacré au cornet à bouquin et la musique allemande avec l’œuvre de Telemann, sans oublier le riche répertoire pour clavecin seul.

 

website

disques

videos

ensemble_turicum_2

Ensemble Turicum

By | Artistas | No Comments

ensemble_turicum_2

Fondé en 1992 par le chanteur brésilien Luiz Alves da Silva et le violoniste suisse Mathias Weibel, l’Ensemble TURICUM se consacre à la pratique de la musique ancienne sur instruments d’époque. Avec une formation allant de 5 à 30 musiciens et musiciennes environ, la sonorité de l’Ensemble peut être très diverse mais le son qui le caractérise reste toujours reconnaissable. Il se démarque par la fraîcheur de ses interprétations mais aussi par la particularité de ses programmes, incluant des œuvres méconnues qui sont rendues au public d’une manière vivante et originale.

L’Ensemble TURICUM met en valeur le vaste répertoire musical de la péninsule ibérique et de l’Amérique du Sud. Ses programmes s’étalent du 18e au début du 19e siècle et incluent particulièrement des compositeurs brésiliens tels José Mauricio Nunes Garcia, Manuel de Oliveira, Marcos Portugal, Antonio dos Santos Cunha. La musique italienne et germanique sont également représentées.

Avide de pluridisciplinarité, l’Ensemble réunit musique classique, chants populaires et littérature. Dans ce contexte, une étroite collaboration a été établie avec le célèbre écrivain suisse Hugo Lötscher, spécialiste du Brésil et du Portugal.

Outre une riche programmation de concerts à Zurich, l’Ensemble TURICUM a participé à des festivals internationaux tels : Schlosskonzerte Thun, Festival für Sakrale Musik Schwäbisch Gmünd, Friedenauer Kammerkonzerte Berlin, Musica Antiqua Musikverein Wien, Les Chemins du Baroque (Sarrebourg et Paris), Expo02 Yverdon, Année du Brésil en France 2005 (Paris, Nîmes et Alençon), Festival de Santa Cruz de la Sierra (Bolivie), Festival de Inverno Ouro Preto (Brésil), Música nas Igrejas (Rio de Janeiro), Kammermusikverein (Ettelbruck et Luxemburg).

website

disques

videos

Ensemble Zais

Ensemble Zaïs

By | Artistas | No Comments

Ensemble Zais

C’est courant 2011 que l’ensemble Zaïs voit le jour, sous la direction de Benoît Babel. Ce jeune claveciniste, formé par Noëlle Spieth, Laurent Stewart, Pierre Hantaï, et Davitt Moroney, a pu collaborer avec de grands professionnels de la musique d’ensemble tels que Jean Tubéry, Michel Laplénie, Marcel Ponseele, etc. et ainsi se perfectionner dans de nombreux styles du répertoire baroque.
Toujours à la recherche de nouvelles découvertes et expériences musicales, c’est lors de sa collaboration avec l’organiste Paul Goussot (premier prix et lauréat de nombreux concours internationaux) que l’ensemble a pu donner son premier concert autour de Handel (concerti pour orgue et airs d’opéra).

L’ensemble réunit de nombreux musiciens issus des plus prestigieuses formations européennes, dans des programmes à géométrie variable : du madrigal italien au pré-classique en passant par les cantates de Bach, ils affirment une musicalité touchante et subtile. Toujours dans un esprit de vérité et d’honnêteté historique, l’ensemble s’efforce de proposer quelque chose d’original et singulier.

website

disques

videos

_JB01535(c)Jean-Baptiste Millot

Fanny Azzuro

By | Artistas | No Comments

_JB01535(c)Jean-Baptiste Millot

Saluée par la presse comme une pianiste au « tempérament de feu » et à la « personnalité musicale attachante », Fanny Azzuro est animée d’une insatiable curiosité et d’un goût prononcé pour le croisement des styles artistiques et musicaux. Son premier disque solo Russian Impulse, paru en 2014 pour le label Paraty, reçoit les éloges de la critique internationale (****BBC Music Magazine, ***Classica, Fanfare, Crescendo, Pianiste, Musikzen…).

Artiste Yamaha et Génération Spedidam, Fanny Azzuro est soutenue par le Mécénat Musical Société Générale, la Fondation Safran, l’Adami et la Fondation Meyer, ce qui lui permet de concrétiser de nombreux projets musicaux.

Passionnée de musique de chambre, elle multiplie les concerts avec des partenaires privilégiés tels que le Quatuor Van Kuijk, les violonistes Kristi Gjezi, Solenne Païdassi, Vanessa Szigeti et Pierre Azzuro, son frère, cor solo du Deutsche Oper Berlin. Avec le SpiriTango Quartet, une formation créée il y a cinq ans, elle trouve une liberté d’expression nouvelle et développe des arrangements originaux. Elle a par ailleurs conçu un nouveau programme Passerelles avec Hervé Sellin et d’autres musiciens autour des répertoires classique et jazz.

Fanny Azzuro se produit sur des scènes prestigieuses à travers l’Europe, les États-Unis, le Brésil et la Chine au Cincinnati Art Museum, au Conservatoire Royal de Bruxelles, au Palais des Beaux-Arts de Charleroi, au Mozarteum de Salzbourg, à la Salle Pasteur du Corum à Montpellier, au Daning Theatre de Shanghai, au Maria Christina Hall de Malaga, aux Invalides, aux Archives Nationales, à l’Hôtel d’Albret et au Théâtre Adyar à Paris. Elle est régulièrement invitée sur les ondes des radios France Musique, France Inter, RFI, FIP, Radio Classique.

Ces dernières saisons, elle participe aux festivals Radio France Montpellier, Annecy Classic, Pablo Casals, Pianissimes, Piano Campus, Auvers-sur-Oise, Clef de Soleil, Concerts de Poche, Pianos Folies, Piano en Saintonge. Elle est récemment sélectionnée « Young Artist » au Texas Piano Festival, et est accueillie au Bowdoin Music Festival et au New York Piano Festival.

Après s’être formée aux Conservatoires Régionaux de Montpellier et de Paris, elle intègre les plus grandes écoles européennes: le Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris où elle obtient ses diplômes en piano et musique de chambre, l’Académie Sibelius d’Helsinki et l’Académie Pianistique d’Imola.

Ses rencontres avec les grands maîtres Boris Petrushansky (à Imola) et Vladimir Viardo (au Texas) lui ont été source d’enrichissement tant au niveau technique que musical et elle a aussi eu le privilège de bénéficier des précieux conseils de Dmitri Bashkirov, Dominique Merlet, Jacques Rouvier, Tuija Hakkila, Laurent Cabasso et Denis Pascal.

Fanny Azzuro est lauréate de plusieurs concours internationaux dont le World Piano Competition à Cincinnati, Lalla Meryem à Rabat, Washington International Piano Competition et Piano Campus.

website

disques

videos